Québec 2013

Mots des Présidents

C’est avec enthousiasme que s’est amorcée la préparation du septième Congrès International Francophone sur l’Agression Sexuelle qui se tiendra en mai 2013. Le thème «  L’agression sexuelle : unicité-pluralité-complexité » se veut le reflet de caractéristiques liées au phénomène de l’agression sexuelle. L’Unicité fait écho au caractère singulier, elle rappelle que chaque agression est unique et exige une compréhension et une mise en œuvre d’interventions spécifiques pour aider la personne devant nous. La Pluralité concerne le grand nombre de modèles théoriques, de stratégies et d’approches, de réalités culturelles et géographiques. Elle considère également la grande diversité de nos clientèles et de leurs besoins, tant chez les auteurs que chez les victimes. La pluralité fait aussi référence au fait que pour comprendre ce que vit une seule personne, il faut aussi avoir développé un savoir issu d’observations plus générales. La Complexité découle de ce qui précède et explique la richesse et la diversité des communications au fil des différentes éditions du CIFAS. Elle fait aussi écho au fait que le phénomène de l’agression sexuelle tel que vécu par les victimes et par les auteurs n’a pas de frontières étanches : le vécu des uns a un impact sur les autres.

Se tenant dans la ville de Québec, ce septième congrès international francophone sur l’agression sexuelle retourne à ses origines, sur le site de la première édition en 2001. Il s’agira d’une occasion privilégiée de faire un bilan entre cliniciens, chercheurs, gestionnaires, magistrats, procureurs ou policiers intervenant auprès de victimes et auprès d’auteurs d’agression sexuelle.

Cette édition veut continuer à offrir un espace pour présenter des positions et des questionnements s’appuyant tantôt sur des éléments historiques, des connaissances acquises, mais aussi sur des données nouvelles et innovatrices. Les échanges seront inspirés des développements dans les domaines de l’étiologie, des interventions thérapeutiques, des interventions sociales et légales qui apparaissent les plus à même de favoriser la prévention. Ces discussions sont également propices à l’établissement de nouvelles collaborations tant au niveau de l’évaluation, du traitement, de l’intervention sociale et judiciaire que de la recherche.

Le congrès constitue un lieu privilégié pour les étudiants, les jeunes professionnels et les nouveaux intervenants qui veulent s’initier à diverses facettes de ce domaine de pratique et de recherche. Il leur permettra d’échanger avec des professionnels aguerris et de les influencer par l’apport de nouveaux points de vue.
Au nom du Regroupement des intervenants en matière d’agression sexuelle et de l’Institut Philippe-Pinel de Montréal, il nous fait plaisir de vous inviter à Québec  en mai 2013 et nous espérons vous y rencontrer en grand nombre.